Comment être soi-même?

Tout autour de nous, on entend de plus en plus parler de développement personnel, d’accomplissement de soi, de confiance en soi… Comment devenir soi-même ? Voici trois pistes pour vous éclairer.

Devenir soi-même n’est pas aussi facile que ça en a l’air. Et pourtant, si l’on ne laisse pas sa personnalité vivre pleinement, on risque de passer à côté d’une belle partie de son existence.

 

1. Au fond de moi qui suis-je ?

La réponse à l’interrogation « Qui suis-je? » est vraiment complexe car elle revêt une multitude d’aspects et de critères qu’il serait difficile d’énumérer, tant ils font partie intégrante de ce que nous sommes et habitent au plus profond de notre être. Chacun détient en lui-même un héritage éducatif, familial, historique, culturel, social et religieux qui peut nous prédestiner et dont il peut être difficile de se différencier.

Malgré tout, nous vivons dans une époque où le plein accomplissement personnel, loin des préjugés et des prédispositions sociales et culturelles, est l’outil indispensable pour être heureux et réussir sa vie. Mais est-il vraiment possible et souhaitable de se détacher de ce qui nous a construit ? Ne risquons-nous pas de nous sentir quelque peu démuni, isolé, orphelin ? Sans rester cloisonné ou conditionné par votre héritage, sachez faire le tri de ce que vous voulez pour votre propre vie et de ce que vous ne voulez pas transmettre.

 

2. Faites le point sur vos qualités et vos défauts

Pour se connaître vraiment il faut accepter de se regarder dans la glace et prendre tout ce qui nous constitue : les qualités et les défauts, le positif et ce qui l’est moins. Si l’on se voile la face sur certains défauts – qu’ils soient physiques ou qu’ils fassent partie de notre caractère -, on se ment à soi-même et l’on ne peut avancer car on ne sera jamais pleinement soi-même.

En revanche, ne vous laissez pas submerger par les remarques parfois désobligeantes de certaines personnes de votre entourage. Cela pourrait mettre en avant tel ou tel défaut, vous obnubiler, et par conséquent vous faire oublier que vous n’êtes pas que cela! Écoutez-vous, ouvrez-vous à vos réactions et à vos sentiments face aux situations que vous vivez, acceptez vos erreurs passées et présentes et acceptez de changer : on n’est pas le même à 8 ans, 15 ans, 35 ans ou 60 ans !

 

3. Ne vous comparez pas aux autres

Pour être soi-même et permettre à sa personnalité de s’exprimer pleinement, les effets de la mode peuvent être néfastes. Qu’ils soient vestimentaires ou qu’ils relèvent des loisirs ou des courants de pensées, nous sommes souvent guidés par ces effets de masse qui nous empêchent de choisir en vérité pour nous-même. Tout le monde fait du yoga ? Et si pour moi l’escalade est plus épanouissante ? Les vêtements ont aussi une grande part de responsabilité dans l’affirmation de soi. Alors, faites-vous plaisir et déplacez le curseur où bon vous semble !

Le regard des autres aura de moins en moins d’impact sur vous-même au gré de cette quête intérieure. Vous aurez pris davantage confiance en vous et vous saurez alors qui écouter : non pas ceux qui ont un impact négatif sur vous, mais ceux qui veulent votre bien et vous aident à grandir. À vous de choisir votre entourage, ayez confiance en vous, faites grandir votre estime de vous, soyez indulgent avec vous-même. Entre un ego surdimentionné et un regard juste sur soi, l’équilibre n’est pas toujours facile à trouver, mais patience, le temps travaille avec vous !

 

 

Maylis Choné

Leave your thought